Être ou ne pas être…chroniqué

Après un échange toujours très intéressant lancé par R. Esther sur Twitter, j’ai eu envie d’écrire un article au sujet des chroniques littéraires.

Pour commencer, clarifions donc ce que nous entendons par chronique. Il s’agit en fait d’un avis donné, d’une analyse, réalisée par le/la chroniqueur/se, à l’attention de l’auteur mais aussi et surtout à l’attention de lecteurs. Et c’est là que réside toute l’importance et l’intérêt de la chronique à mon sens.

Il y a encore quelques mois, j’ignorais tout du principe de la chronique littéraire. Bien sûr, j’avais vu passer des pages Instagram ou d’autres réseaux, consacrées aux lectures et où les propriétaires donnaient un avis, parfois détaillé sur la fameuse lecture. Pour autant, je me disais qu’il s’agissait surtout de pages créées par plaisir. J’ai finalement découvert que derrière une chronique pouvait se tisser un véritable partenariat : auteur-chroniqueur en lien direct pour l’autoédition notamment, mais aussi maison d’édition-chroniqueur pour l’édition traditionnelle.

Le processus menant à une chronique peut s’organiser via différents réseaux sociaux, mais aussi sur des plateformes spécialisées. Je ne parlerais que de celle que je connais et utilise, celle de Simplement Pro. Ce site permet de mettre en lien auteurs et chroniqueurs et l’échange se fait dans les deux sens. Ainsi, les chroniqueurs peuvent solliciter de rédiger un avis sur un ouvrage qui les intéresse, et l’auteur peut également être à l’origine de la demande. Le principe, c’est la mise à disposition gratuite du Service Presse (le livre concerné), en échange d’une analyse du chroniqueur, qui sera ensuite diffusée par le biais de différents canaux : blogs littéraires, réseaux sociaux, sites de vente…

Partant de ces explications, la mise à disposition gratuite de votre ouvrage donne-t-elle droit à une chronique élogieuse uniquement ? Eh bien, je ne crois pas. Si encourager les commentaires notamment sur les sites de vente lorsqu’un lecteur a apprécié la lecture de votre ouvrage est indispensable afin de gagner en visibilité notamment, pour moi l’intérêt de la chronique est ailleurs.

Tout d’abord, une chronique va souvent au-delà du simple avis tel que « j’ai apprécié cette lecture » ou « je n’ai pas aimé ce livre ». C’est une analyse plus en profondeur de l’ouvrage, accompagnée sur Simplement Pro d’un système de notation sur 20. Elle va donc permettre de se confronter à différents points de vue et de pointer certains défauts de son ouvrage. Et si l’on revient sur le public auquel s’adresse principalement une chronique, ce sont les potentiels lecteurs. À partir de là, serait-il honnête de la part du chroniqueur de faire l’éloge d’une œuvre qu’il n’a pas du tout aimé ? Probablement pas. Et que dire de l’auteur qui aurait sa part de responsabilité dans ce parti pris trompeur de la part du chroniqueur avec qui il travaille ?

Avant de se lancer dans ce type de partenariat, je pense qu’il faut donc avoir conscience de ces points, afin de savoir où l’on met les pieds. En proposant son livre en SP, l’auteur s’expose, et ne maîtrise pas la suite des évènements. L’ouvrage peut être apprécié, et là c’est un réel plaisir, mais il peut également décevoir, et dans ce cas, la critique peut être difficile à accepter. Mais comme dirait une certaine pub : « c’est le jeu ma pauvre Lucette ». Alors gardons à l’esprit que l’on ne peut pas plaire à tout le monde, mais que le respect est le maître-mot dans ce type de partenariat. Et n’oublions pas, notamment en tant qu’autoédités, que ces avis, peuvent être de précieux alliés dans la course à la visibilité, surtout en tant que débutants.

Alors, restons humbles, et travaillons ensemble, dans la joie et la bonne humeur !

J’en profite pour vous glisser mon profil sur Simplement Pro, pour ceux qui souhaiteraient consulter les SP proposés : https://simplement.pro/u/Amethystey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s